Comité Scientifique
 
Président : Eric DULIERE
Vice Président : Alain CASCIO
Secrétaire Général : Guillaume FASSI

Sans avoir la prétention de former des scientifiques le comité propose, à travers différents modules de formation, aux plongeurs d'un niveau 2 étoiles minimum (ou équivalent) de découvrir le milieu dans lequel ils évoluent. A travers cette formation il espère former des plongeurs responsables et actifs quand à la protection du milieu marin.

 

Depuis l'Antiquité, Etrusques, Grecs et Romains ont mouillé les ancres de leurs puissantes galères sur nos rivages méditerranéens. Ces civilisations ont tracé les premiers les grandes routes maritimes de "Mare Nostrum". Mais bien d'autres marins aussi intrépides emprunteront au fil des siècles des routes identiques afin de relier les grandes capitales de la Méditerranée. Ces peuples de la mer ont laissé derrière eux les traces de leurs passages. Tous ces vestiges archéologiques dorment sous le sable et la vase. Des traces inestimables qui retracent l'histoire des hommes. Afin de préserver toutes ces vestiges historiques du passé, la Commission d'Archéologie Sous-marine de la Fédération Monégasque des Activités Subaquatiques et les archéologues d'Anao, l'aventure sous-marine (Beaulieu-sur-Mer) sauvegardent précieusement ces témoignages archéologiques arrachés aux profondeurs de la mer. Des fouilles officielles patronnées par le Ministère de la Culture et son Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines qui délivrent et patronnent toutes les opérations archéologiques sur le territoire français. Depuis vingt ans, de nombreuses prospections et sondages apportent chaque année des milliers d'objets précieusement collectés par ces passionnés allant des amphores antiques, aux lampes à huile, aux boulets de canon, aux vaisselles ligures, espagnoles et provençales des plus rares. Mais, outre ces travaux scientifiques, des formations sont également programmées à raison d'une formation niveau 1 (théorique) et une formation niveau 2 (théorique et sous-marine) chaque année. Ces formations ont pour ambition d'ouvrir la porte des chantiers archéologiques à toutes les personnes sérieuses désireuses de s'initier aux principales techniques modernes allant de la restauration des objets, de la photographie terrestre et sous-marine, du dessin, de la pose d'un carroyage et des prises de mesure sur les épaves... Sans oublier l'utlisation d'une motopompe afin d'étudier en profondeur les épaves englouties... Alors paré à plonger afin de découvrir les moindres secrets des épaves naufragées de la Méditerranée ?

1/15

Villefranche sur mer :

sauvetage de l'ancre géante

US Navy